Le Brexit... ...en bref

Le Parlement britannique a voté la sortie de l'UE avec accord, au 31 janvier 2020. Une période de transition s’est ouverte jusqu'au 31 décembre 2020. Pendant cette période de transition, le droit communautaire continue de s'appliquer au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni a confirmé son souhait de ne pas prolonger la période de transition post-Brexit après fin décembre 2020.

Cette période transitoire a pour but de négocier les accords qui régiront les futures relations entre l'UE et le Royaume-Uni. Pour qu'un texte soit ratifié avant la fin de la période de transition, un accord juridique complet est nécessaire d'ici le 31 octobre 2020. Les négociations sont en cours...

En l'absence d'accords entre l'UE et le Royaume-Uni, l'option d'un hard-Brexit (divorce sans accord) est toujours possible.

Dates clés

  • 23 juin 2016

    Referendum - 51,9 % des votes en faveur du Brexit

    Mise en place des processus d'identification pour les investisseurs (personnes morales comme personnes privées) pré existants et nouveaux

  • 19 juin 2017

    Début des négociations officielles entre l'UE et le Royaume-Uni

  • 15 janvier 2019

    Rejet de l'accord de retrait par le Parlement britannique, puis reports successifs de la date du Brexit

  • 17 octobre 2019

    Adoption par l'UE d'un accord de sortie

  • 9 janvier 2020

    Validation de l'accord de sortie par les députés britanniques

  • 1er février 2020

    Sortie du Royaume-Uni de l'UE

  • Mars 2020

    Début des négociations sur les relations futures entre l'UE et le Royaume-Uni ouvrant une période de transition jusqu'au 31 décembre 2020 durant laquelle le droit de l'UE continue de s'appliquer au Royaume-Uni