aller au menu aller au contenu

2021 : une année prometteuse pour le marché irlandais

12/01/2021Topic:  Tag CACEIS CACEIS News

© khaled

Interview d’Isabelle Porte, Country Head and Managing Director of CACEIS Bank, Ireland Branch

CACEIS est présent en Irlande depuis 2001, pouvez-vous nous présenter brièvement ses activités ?

Isabelle PorteNous avons deux entités juridiques distinctes, CACEIS Bank, Ireland Branch, la banque dépositaire, et CACEIS Ireland Limited, l'administrateur de fonds. Ces deux entités sont agréées et réglementées par la Banque Centrale d'Irlande (BCI). Nous offrons une gamme complète de services, dont la conservation, la comptabilité des fonds, le reporting financier et les services aux investisseurs pour les OPCVM, les fonds alternatifs (hedge funds, private equity et fonds immobiliers) et les fonds offshore. Nous proposons également les Solutions marchés du Groupe : exécution, compensation et services de couverture au passif de parts de fonds.

J'ai rejoint CACEIS en Irlande en 2002 et nous avons considérablement développé l'activité depuis, notamment grâce à l'acquisition en 2008 d'Olympia Capital et de son expertise en matière de services aux fonds alternatifs. Nous comptons aujourd'hui plus de 100 collaborateurs dans notre bureau de Dublin.

Quel est aujourd’hui le positionnement de CACEIS sur le marché irlandais ?

Nous sommes fiers de notre orientation client et de l’expérience de nos équipes acquise depuis de nombreuses années. Elles connaissent parfaitement le marché irlandais et accompagnent une clientèle très large qui comprend différents types de structures juridiques, dont les ICAVs, PLCs, Unit Trusts and limited partnerships (sociétés en commandite). Nos collaborateurs sont multiculturels et multilingues, un point fondamental pour travailler avec des clients originaires de multiples pays.

Nous fournissons principalement des services aux fonds domiciliés en Irlande, mais également à certains fonds offshore pour les gérants d'investissements internationaux.

Nous sommes actuellement un acteur du top 12 avec de grandes ambitions pour l'avenir en visant une place dans le top 10 !

Avec le soutien du Crédit Agricole et de la banque Santander, nous sommes bien positionnés pour saisir les opportunités de croissance du marché irlandais. Le groupe Crédit Agricole a étendu sa présence en Irlande ces dernières années avec l'acquisition de Pioneer et de KBI par Amundi. Il emploie maintenant plus de 600 personnes en Irlande, preuve de l'importance accordée à ce pays par notre actionnaire majoritaire.

Sur quels types de fonds vous développez-vous plus particulièrement ?

Notre stratégie est centrée sur une grande variété de structures et de stratégies d’OPCVM et de fonds alternatifs. Nous nous sommes récemment développés sur les fonds de capital-investissement et les fonds immobiliers grâce à la ligne métier PERES du groupe CACEIS. Avec des taux d'intérêt historiquement bas, nous nous attendons à une plus grande activité sur ce secteur, dans un contexte de diversification d’allocation de fonds par les gérants en 2021.

Pouvez-vous nous parler des équipes de CACEIS en Irlande et de ce qui les différencie ?

Notre bureau est situé dans le Centre international de services financiers (IFSC) au centre de Dublin. Nous bénéficions d’un dispositif opérationnel onshore en Irlande, ce qui est très différent du modèle industrialisé en mode offshore, qu’on peut constater sur le marché des prestataires d’asset servicing actuellement. Cela signifie que nos équipes "sur le terrain" sont des experts du marché local, qui peuvent traiter toutes les questions et les exigences commerciales au niveau local.

Le niveau de qualité élevé et la satisfaction de nos clients sont au cœur de notre offre de services comme c’est le cas dans l’ensemble du groupe CACEIS. Nous savons ce qu’est créer une entreprise. Nous aimons partager cette connaissance et accompagner nos clients dans leur parcours de croissance, en particulier dans le contexte actuel d'évolution du paysage réglementaire.

Vous évoquez une année 2021 particulièrement prometteuse en Irlande, pourquoi ?

Un élément clé, et très attendu en Irlande, est le projet de loi 2020 modifié sur les sociétés en commandite d'investissement - Investment Limited Partnerships (ILP) Bill 2020. Les ILP -dans leur nouvelle version- pourront offrir une responsabilité limitée aux investisseurs, autorisée et réglementée par la BCI, ainsi qu'un traitement fiscal avantageux des actifs selon la structure du fonds. Avec cette loi, la stratégie du gouvernement est de faire de l'Irlande un pays plus attrayant pour les fonds de capital-investissement. Désormais promulgués, les ILP vont devenir le véhicule privilégié pour les investissements dans l'immobilier, l'énergie, les infrastructures, le capital-investissement et la dette privée.

Irish Funds, l'association de place de l'industrie des fonds, a annoncé le 17 décembre dernier que la loi sur les ILP a été adoptée, ce qui devrait générer la création de 3 000 emplois d'ici 2025 et attirer jusqu'à 20 milliards d'euros par an de capitaux privés.

Cette évolution récente est essentielle pour la croissance future de nos activités.

Vous avez participé à un webinaire sur la gouvernance avec Funds Europe le 19 novembre dernier. Comment cela a-t-il été accueilli ?

Les réactions du marché ont été très positives. J'ai été ravie de constater que près de 400 personnes issues de nombreux pays étaient connectées, ce qui montre le vif intérêt que suscite non seulement CACEIS, mais aussi le thème de la gouvernance. En effet, ce webinaire organisé avec Funds Europe présentait les résultats d'une enquête sur la gouvernance des fonds menée au début de l'année 2020. Cela a également coïncidé avec la publication par la BCI, le 20 octobre, des résultats de son étude sur la mise en œuvre de ses orientations sur la gouvernance des sociétés de gestion. La table ronde qui a suivi a été dirigée par Kevin Mullen de la BCI, Amundi, Tobam ainsi que la société de gestion KBA. Elle s'est avérée être une discussion instructive et animée.

La gouvernance est un sujet clé pour notre industrie et les mesures prises par la BCI démontrent son engagement à fournir un cadre de gouvernance solide. Le marché irlandais se place en bonne position pour son expansion future.

Quels sont les objectifs stratégiques de CACEIS en Irlande pour 2021 ?

Notre ambition est de contribuer aux objectifs de croissance et de développement du groupe CACEIS en accompagnant l’ensemble de notre clientèle et en renforçant constamment notre gamme de produits pour nos clients.

Nous disposons déjà d'un solide portefeuille d'activités, je prévois donc que 2021 sera une année de croissance et de succès pour CACEIS en Irlande. Un certain nombre d’évolutions réglementaires relatives aux fonds se réaliseront en 2021, tels que le CP86 (gouvernance), les exigences ESG, les partenariats limités internationaux. Le départ du Royaume-Uni de l'UE le 31 décembre 2020 aura également un impact. En outre, je pense que nous assisterons à un attrait pour les stratégies de fonds avec une diversification dans les actifs immobiliers et les ETF, qui constituent un axe de développement de CACEIS.

L'Irlande est en effet le domicile de prédilection des ETF en Europe avec une part de marché de 55 %. En 2021, les investisseurs devraient se tourner de plus en plus vers cette classe d'actifs. Dans des conditions de marché difficiles, le produit a fait preuve de résilience et de bonnes performances.

Reconnaissant l'importance et la demande croissante sur cette classe d'actifs, la BCI s'est engagée cette année avec les fournisseurs d'ETF et les ETF irlandais à mieux appréhender les ETF et leurs performances dans des conditions de marché difficiles. La BCI suit également de près les travaux de l'IOSCO -International Organization of Securities Commissions. Nous nous attendons à ce que les ETF passifs continuent de montrer la voie en 2021, mais nous savons que les régulateurs européens suivent de près ce qui se passe aux États-Unis afin d'adapter leurs politiques.

L'Irlande est donc définitivement « the place to be » ! L'industrie irlandaise des fonds d'investissement se développe de plus en plus en tant que deuxième domicile de fonds en Europe avec 5 200 milliards d'euros d'actifs sous gestion et plus de 7 700 fonds.

L’Irlande est un marché clé pour CACEIS et nous sommes fiers de jouer un rôle important dans la croissance soutenue du Groupe.

Paddy WalshNick Oakden

Pour en savoir plus sur nos services en Irlande, veuillez contacter Paddy Walsh, Managing Director de CACEIS Ireland Limited, Nick Oakden, Business Development Director, UK and Ireland, ou moi-même. Nous serons ravis de répondre à vos questions.

Regardez le replay du webinar Funds Europe