Faire rimer vie pro et vie perso : 3 collaborateurs partagent leurs astuces pour mener une vie équilibrée

15/03/2017

Veronica Leonardi, Deputy Head of Fund Distribution à Milan, a trouvé son mode de vie. Elle essaie de trouver le juste équilibre entre le travail (carrière et ambition) et son mode de vie (famille, santé et loisirs): le «bon mix». 
Elle dépose ses enfants à l'école le matin. Commencer la journée en passant quelques moments avec sa famille lui donne une grande motivation avant le travail. Son concept clé : la «flexibilité», qu'elle applique également dans ses heures de travail, en accord avec sa direction. Bien sûr, ce mélange n'est pas le même tous les jours. Le défi est de trouver le bon équilibre tous les jours.  

  

Gaëlle Zucarro, Senior Legal Advisor at the General Secretary à Luxembourg, recherche une organisation optimale entre gestion d’une vie de famille (école des enfants, RDV médecins…) et obligations professionnelles. Mais elle insiste surtout sur l’épanouissement au travail sans avoir le sentiment que sa carrière se fasse au détriment de sa famille. 

Pour améliorer ses deux vies, Gaelle réalise donc une combinaison entre un temps partiel, le mercredi après-midi et des horaires flexibles pour atteindre les échéances professionnelles prévues. 
Et depuis peu, elle se fixe une nouvelle ligne de conduite grâce à sa formation "gérer son temps et ses priorités" organisée par les ressources humaines à Luxembourg. Elle a « repris en main la gestion de son agenda et avoue arrêter de subir inexorablement ce qu’elle y inscrit dedans». 

 

Quant à Eric Caria, contrôleur comptable à Paris, il essaie de marquer une séparation nette entre le travail et sa vie de famille. « Faire la part des choses » est une condition pour trouver l’équilibre. 

Une fois passées les portes de CACEIS, il se vide l’esprit grâce aux moments familiaux et au sport. Le sport est d’ailleurs devenu une courroie de transmission entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Passionné de course, il aménage ses journées avec des pauses sportives le matin ou le midi et anime une communauté de coureurs au sein de CACEIS. 

Entre collègues, ils partagent la même passion. Sur fond de petites ou grandes foulées lors des semi-marathons, Eric crée de nouveaux liens avec des collègues qu’il n’aurait pas connus autrement et découvre leurs métiers différemment.

 

Ont-ils trouvé une recette idéale ? Plutôt différentes méthodes pour conserver un bon équilibre vie pro/ vie perso. Cette pluralité de choix, pour mener à bien ses projets personnels et sa carrière, fait partie des engagements de CACEIS en matière d’égalité homme et femme mis en place dans la politique RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). 

Pour gérer l’équilibre vie pro et perso, les salariés de CACEIS ont plusieurs possibilités
A Luxembourg : horaires variables, télétravail, temps partiel, conciergerie, cours sportifs.
En Italie : horaires flexibles.
En France : teltélétravail, temps partiel, conciergerie, horaires variables, cours sportifs.