aller au menu aller au contenu

 

À la une

> > > Entretien avec Pat Sharman, Managing Director de KAS BANK UK, groupe CACEIS

Entretien avec Pat Sharman, Managing Director de KAS BANK UK, groupe CACEIS

© Siamrat.ch

Pat Sharman est responsable de l'activité fonds de pension de CACEIS au Royaume-Uni. Elle est nominée pour le prix "Femmes de l'année " aux "Women in Pensions Awards 2020", qui aura lieu en fin d’année. Après avoir rejoint en 2015 KAS Bank (devenu CACEIS), Pat a constitué une solide équipe de spécialistes des fonds de pension, en charge de fournir des solutions de gouvernance innovantes au secteur des retraites au Royaume-Uni.

Pouvez-vous nous parler de vos activités dans le domaine des  retraites au Royaume-Uni ?

Devenir le partenaire de choix pour la gouvernance des régimes de retraite britanniques est au cœur de notre activité. Nous y parvenons grâce à une équipe d’experts qui connait parfaitement les systèmes de retraites, de sorte que nous pouvons établir des partenariats avec des régimes de toutes formes et de toutes tailles pour répondre à leurs besoins actuels et futurs.
 
Pat SharmanNotre activité touche de nombreux clients et prospects différents. Par exemple, nous sommes partenaires de certains des plus grands régimes de retraite à prestations définies du Royaume-Uni, notamment ceux des collectivités locales, et nous travaillons également avec des régimes à cotisations définies, ainsi qu'avec des Master Trusts, tels que NEST. Un autre de nos domaines d’intervention importants est l’accompagnement aux administrateurs et aux dirigeants de ces régimes de retraite, sur des questions complexes telles que la transparence des coûts. Nous disposons de collaborateurs aux compétences complémentaires, qui s'attachent à comprendre les besoins des clients et à fournir une assistance de haut niveau.

Les défis que nous avons dû relever  au cours du premier semestre 2020 avec la crise du Covid-19 ne nous ont pas empêchés de répondre aux exigences de notre clientèle. Pendant cette période, nous avons accueilli un nouveau client, Brunel Partnership, un régime de retraite des collectivités locales, qui bénéficiera de notre solution de transparence des coûts et d'analyse comparative. Pour cette nouvelle collaboration, nous avons réalisé des opérations très complexes incluant la collecte et l'analyse de données provenant de nombreux gestionnaires d'actifs dans différentes catégories d’actifs, puis l’intégration de ces informations pour aider le client à analyser son coût total de possession (total cost of ownership).

Votre ambition est d’être le partenaire de gouvernance privilégié des régimes de retraite britanniques. Que cela signifie-t-il en pratique ?

Nous pensons que pour assurer une bonne gouvernance, il convient de fournir des données précises en temps utile, avec la flexibilité nécessaire pour s'adapter à l'évolution des besoins d'un régime de retraite et fournir aux administrateurs les outils nécessaires pour les aider dans leur prise de décision. Cela implique de fournir des produits nouveaux, souvent complexes à créer, tels que la transparence des coûts et le reporting de la gouvernance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).
 
Pour l’accès aux informations nécessaires, notre solution de transparence des coûts  nous permet de collecter les données sur les coûts de manière très fluide, et ainsi de pouvoir obtenir toutes les informations nécessaires. Nous disposons également d'une équipe d'analystes hautement spécialisés dans la transparence des coûts qui examine attentivement les données que nous recevons. La rigueur avec laquelle nous retraitons les données recueillies auprès des gestionnaires d'actifs d'un fonds de pension est essentielle à une bonne gouvernance des données. Nous travaillons ensuite avec les conseils d'administration de ces fonds pour les aider à interpréter les données, en facilitant la lisibilité et la compréhension.

Fidèles à notre philosophie de privilégier le client, nous avons également réfléchi attentivement aux besoins individuels des différents régimes de retraite. En restant sur le thème de la transparence des coûts, nous avons développé une palette complète de solutions pour les régimes à cotisations définies, qui commence par la phase de collecte des données et se termine par la production de la déclaration du président. Dans un autre exemple, pour les régimes de pension des collectivités locales, nous avons prévu des étapes supplémentaires dans le processus de fourniture de données sur les coûts reflétant leurs besoins particuliers. Pour arriver à ce stade, il a fallu se concentrer sur la gouvernance et examiner ce qui doit être fourni par le biais d'un administrateur de fonds de pension.

Le fait d’avoir rejoint CACEIS, un grand dépositaire et conservateur d’actifs, contribue-t-il à la mise en place d’une gouvernance solide ?

Absolument. CACEIS est un asset servicer de taille internationale et possède une large expérience dans la collecte, la valorisation et le reporting des données. Nos solutions aux fonds de pension bénéficient de l’expertise d’équipes dédiées et des services complets qui intègrent les dernières réglementations en vigueur et les meilleures pratiques de marché. C’est essentiel pour accompagner nos clients.

Un service primordial que CACEIS fournit aux fonds de pension est le rapport sur la gouvernance. Il s'agit notamment de la mesure des performances et des risques, de l'analyse ESG, ainsi que de la transparence des coûts. Nous sommes convaincus que cette fonction de surveillance indépendante crée un cadre plus solide et peut être d'une aide inestimable pour les administrateurs dans leur prise de décision.
 
Toutefois, il reste encore beaucoup à accomplir et nous voulons continuer à adopter les meilleures pratiques internationales pour améliorer nos services au Royaume-Uni. Par exemple, le marché néerlandais, où se situent nos plus grands clients fonds de pension, autorise une surveillance quotidienne des actifs d'un régime de pension plutôt que des mises à jour mensuelles, ce qui est la norme au Royaume-Uni. La surveillance quotidienne et l'analyse des actifs permettent d'améliorer la qualité des rapports de gouvernance, notamment au niveau des actifs sous-jacents. Nous aimerions que les clients britanniques puissent également bénéficier de ces pratiques.

Vous venez de vous inscrire pour la deuxième année consécutive au partenariat éducatif PLSA au Royaume-Uni. En quoi consiste cette association ?

C'est une initiative qui est au cœur de nos convictions chez CACEIS. Notre rôle en tant que partenaire éducatif de PLSA (Pension and Lifetime Savings Association) est de transmettre et de partager nos connaissances. Nous nous concentrons en particulier sur la gouvernance.

En 2019, le régulateur britannique des retraites a formulé trois recommandations clés. Premièrement, les administrateurs doivent pouvoir démontrer un niveau minimum de suivi d'apprentissage par le biais de la formation professionnelle continue. Deuxièmement, les régimes doivent mettre en place "des structures de gouvernance solides qui permettent une prise de décision efficace". Enfin, les administrateurs doivent être capables d'évaluer et de gérer les risques potentiels pour leur fonds de pension.

Le PSLA soutient pleinement ces recommandations et, cette année, le programme examine les questions de gouvernance et de la conservation des données. Nous nous concentrons en particulier sur l'importance de la fiabilité des données, y compris la transparence des coûts et les facteurs ESG mentionnés précédemment.

Nous avons également capitalisé sur l'expérience que nous avons acquise sur le marché néerlandais, pour reproduire nos bonnes pratiques sur le marché britannique. En travaillant aux côtés des régimes de retraite britanniques lors des événements du PLSA Education Partnership, nous avons pu expliquer ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné aux Pays-Bas, puis suggérer des moyens d'intégrer ces meilleures pratiques dans leurs propres programmes de formation.