aller au menu aller au contenu

 

A la une

> > > CACEIS : digitalisation et innovation au cœur des solutions

CACEIS : digitalisation et innovation au cœur des solutions

Leader dans l’Asset Servicing, l’entreprise est en pointe sur l’innovation et la digitalisation. Quels sont les enjeux du secteur? En quoi CACEIS est-il un acteur incontournable du marché? Entretien avec Arnaud Misset et Philippe Bens, Senior Country Officer et Head of Regional Coverage de CACEIS en Suisse.    

Arnaud MissetPouvez-vous nous présenter votre entreprise CACEIS et son activité? 

Depuis plus de dix ans, CACEIS compte parmi les principaux acteurs mondiaux de l’Asset Servicing. Détenu à 100% par Crédit Agricole S.A., CACEIS propose l’ensemble des prestations postmarché de l’exécution des ordres à la conservation des actifs à une clientèle d’investisseurs institutionnels, de sociétés de gestion, de banques, d’entreprises et de brokers.

Dans un environnement réglementaire en constante évolution, nous proposons à nos clients d’externaliser leurs processus opérationnels et de prendre en charge efficacement leurs produits tout au long de leur cycle de vie de manière digitalisée pour faciliter les opérations et les rendre plus rapides, plus transparentes et plus sécurisées.

Leader européen des services de banque dépositaire et d’administration de fonds, CACEIS est constamment tourné vers l’innovation; nous travaillons en permanence sur l’amélioration et la modernisation de nos produits et de nos solutions.

Notre groupe investit massivement dans son système d’information pour offrir également des solutions sur mesure et toujours mieux adaptées aux besoins de nos clients. 

Philippe Bens

En quoi CACEIS se démarque selon vous de la concurrence?

La signature de CACEIS est «Solid & Innovative». Notre force est notre capacité à innover et à faire bouger les choses. Nous sommes beaucoup plus qu’un tiers de confiance imposé par le régulateur et perçu comme un coût supplémentaire, nous apportons de la valeur à nos clients. Si on parle de l’apport de la digitalisation, prenons l’exemple d’un service qui fonctionnerait sur la base de fichiers Excel compilant les différentes tâches.

Au bout de 5 ou 6 échanges par mail, au fil des modifications, d’ajouts, etc. nous ne savons plus où nous en sommes. Nous proposons de rendre disponible tout cela sur une plate-forme automatisée et digitale qui simplifie considérablement les traitements.

C’est également vrai en ce qui concerne...

 

Lire l'article complet